Article écrit par Martine Chanier, MBA conseillère en management,
Présidente d’Agora Ressources d’affaires

Photo: source Pixabay

Écoutez cet article en audio !

Introduction

La situation de pandémie du Covid-19 que nous vivons est inédite et représente une gestion de crise majeure. Malgré les différents plans de contingence, nombreux sont ceux qui essayent de démêler l’information la plus fiable pour savoir quelles actions poser. Les consignes de limiter les déplacements de la population et le risque pour la santé amènent les entrepreneurs à prendre des décisions pour gérer cette crise dans leur entreprise. Ils doivent être à l’écoute de leurs employés et les protéger, tout en assurant leurs activités. Cette chronique revoit quelques points pour avoir le savoir-être, pour la gestion de crise et pour prendre les bonnes décisions,

Lorsqu’une nouvelle est tellement imprévisible, qu’elle nous surprend, il est possible que plusieurs émotions soient présentes. La situation actuelle ressemble à un maelström, ce courant puissant qui nous entraine au fond avec lui !

Gestion de crise en comprenant notre réaction à celle-ci…

Regardons quatre comportements possibles dans le milieu de travail,  face à la crise du coronavirus.

  • Le déni ou l’aveuglement : on peut nier la pertinence des décisions qui sont prises au plus haut niveau et ne pas se sentir concerné. On continue à vivre, sans se croire concerné. On évite de croire à la nouvelle situation.
  • La peur: selon notre niveau d’inconfort à l’incertitude du futur et des messages peu clairs des autorités, certains ressentiront un sentiment de peur, voir d’angoisse. La situation est trop grande pour se projeter avec lucidité, même à un horizon à court terme. Il y a un risque d’apathie, d’attente passive, de dramatisation, de découragement, de mal-être, de repli sur soi. Ces personnes continueront à suivre toutes les évolutions de la maladie dans chaque pays et à s’inquiéter. Elles sont focalisées sur la pandémie et les anecdoctes dramatiques.
  • La survie par la réaction hâtive : certains anticipent différents scénarios et réagissent pour se sortir de la situation au meilleur. Ils pensent à eux d’abord, au détriment des autres éventuellement. Citons l’exemple des querelles dans les grandes surfaces pour des rouleaux de papier toilette ! Cette décision de dévaliser les magasins n’est pas rationnelle, elle émane d’une grande peur et le controle sur la situation, par des achats compulsifs les courses et une réaction hâtive. Les personnes écoutent certaines informations sur le coronavirus et une fois qu’elles se sont faites une idée de la situation, elles posent des actions pour aller de l’avant.
  • Le cheminement par la réflexion: certains recherchent comment trouver des nouvelles tactiques ou des moyens d’avoir des solutions alternatives et de nouveaux plans pour tirer bénéfice de la situation. Ils comprennent le changement et cherchent des réponses pour l’avenir.

Gestion de crise : répondre aux émotions reliées à ce choc de changement radical?

Les gestionnaires resteront attentifs à la réaction de chacun face à une situation.
  • Un employé est dans le déni, parce qu’il a besoin de plus de temps pour accepter ce changement. Soyez patient et rassurant avec lui.
  • Un autre est en mode attentiste et inquiet. Rassurez-le, diminuez sa perception de choc, encouragez-le à se projeter un petit pas à la fois, à reprendre confiance en lui et à croire à son potentiel à trouver ses solutions. Pensez à respecter les priorités de la pyramide de Maslow dans ses besoins.
  • Un autre est trop réactif… assurez-vous que l’activisme ne cache pas les actions prioritaires. Validez la compréhension des priorités et collaborez avec lui.

Je crois que la BIENVEILLANCE est le comportement qui perrmettra de se souder les coudes pour mieux cheminer dans cette expérience.

Quelles sont nos certitudes ? 

Nous savons que la situation est nouvelle. Le nouveau contexte sanitaire risque d’avoir un impact sur le personnel de l’entreprise. Nous avons la capacité de trouver des réponses à toute situation, de facon innovatrice, respectueuse pour soi et pour la collectivité.  

Voici quelques suggestions pour gérer cette crise :

  • Travailler notre mental pour rester fort : écouter des messages d’encouragement, repenser à ce qui est important pour soi, pour son bien-être. Revenir à l’essentiel pour couvrir ses besoins primaires.
  • Continuer à réfléchir aux solutions possibles: reprendre le contrôle des actions que l’on peut poser pour agir de façon intelligente et responsable. On peut réfléchir en équipe, en utilisant les nouveaux outils de collaboration virtuelle, afin d’intégrer des possibilités issues de la nouvelle situation. Il est important de s’estimer heureux dans le présent, ici et maintenant. Veiller à être en mode actif et satisfait.
  • Tester des solutions temporaires: rechercher une forme d’équilibre partiel et temporaire, tout en restant flexible à des ajustements. Chercher à améliorer le futur proche et prévisible.
  • S’assurer d’avoir l’information très actuelle pour réagir rapidement. Communiquer avec son équipe pour être au diapason, si possible.
  • Dresser un état des lieux de la situation, réaliser un plan de continuité, élaborer différents scénarios selon des variantes de risques. Par exemple, si 30%, 40% ou 50% de nos employés sont malades, que fait-on? et on regarde différents leviers potentiels pour étayer les prises de décisions.
  • Rester grand: ne pas penser qu’à soi, mais aussi à son entourage. Garder le moral et rester optimiste. Se souvenir qu’il y a toujours plusieurs solutions à une situation aussi préoccupante soit-elle.
  • S’entourer de personnes positives et pragmatiques.

Texte publié en avril 2020 pour le Regroupement loisir sport Québec (RLSQ)

CAPSULE VITAMINÉE

Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette lutte que ses racines, mises à l’épreuve, se fortifient. 

Sénèque

Artiste, Dramaturge, Homme d’état, Philosophe ( – 65)

Entrepreneurs ProActifs

Réajustement de votre plan stratégique,

au regard de la crise actuelle,

pour saisir les opportunités et sortir de la crise.

Offre speciale pour les entrepreneurs ayant

moins de 20 employés

Si votre entreprise est plus grande, nous avons des solutions personnalisées. Contactez nous en précisant la taille de votre entreprise en nombre d’employés.

Contenu et déroulement des ateliers virtuels en groupe de 6 personnes environ

Objectifs

  • Vous aurez un état des lieux de la situation actuelle et vous établirez vos objectifs pour votre entreprise.
  • Vous prévoirez le plan d’action pour l’année en cours, avec des indicateurs de résultats et un échéancier.

Déroulement

  • vous participerez à 5 visioconférences sur Zoom, d’une durée d’1 heure chacune, réparties sur 2 semaines environ, selon vos disponibilités.
  • vous bénéficierez de 2 visioconférences de suivi, au bout de 3 mois et de 6 mois.
Martine Chanier, M.B.A.
Conseillère en management des entreprises
www.agora-ressources.com